Antilles : Les forces armées aux Antilles (FAA) Interceptent un voilier transportant de la drogue au Sud-Est de Saint-Vincent

Autre
Par Autre septembre 4, 2015 23:34

Antilles : Les forces armées aux Antilles (FAA) Interceptent un voilier transportant de la drogue au Sud-Est de Saint-Vincent

Le 30 août 2015, la frégate de surveillance Ventôse est intervenue à 25 milles nautiques au Sud-Est de Saint-Vincent pour intercepter un voilier suspecté de trafic de stupéfiants.

Ce navire avait été signalé par l’office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) dans le cadre de sa mission de collecte du renseignement opérationnel, en collaboration étroite avec les agences étrangères du renseignement que sont la National Crime Agency de Grande-Bretagne, la Transnational Organised Crime Unit de Trinidad et la Royal Grenadian Police Force Drug Squad de Grenade.

Avec le concours d’un F406 des douanes françaises et d’un avion de patrouille maritime de l’agence interministérielle de lutte contre le narcotrafic aux USA – la Joint Inter Agency Task Force – South (JIATF-S) de Key West (Floride), la frégate Ventôsea pu localiser et intervenir sur le voilier.

voilierA bord du voilier, plusieurs kilogrammes de marijuana et de cocaïne ont été découverts. La fouille a été effectuée par l’équipe de visite du Ventôse, appuyée par des experts de la direction régionale garde-côtes des douanes des Antilles-Guyane. Cette saisie a été remise à l’antenne Caraïbes de l’OCRTIS pour destruction le 31 août 2015, à l’issue de l’accostage de la frégate à la base navale de Fort-de-France. Les 2 présumés narcotrafiquants ont quant-à-eux été placés en garde à vue par l’OCRTIS dans le cadre de l’enquête judiciaire, sous l’autorité du procureur de la République.

Agissant dans le cadre de l’Action de l’État en mer, les forces armées aux Antilles (FAA) opèrent régulièrement de manière coordonnée avec les autres administrations françaises ainsi que ses partenaires étrangers de la Caraïbe, pour réprimer les trafics de drogue en haute mer. Ces opérations sont placées sous l’autorité de Fabrice Rigoulet-Roze, préfet de la Martinique, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer aux Antilles et conduites depuis le centre opérationnel interarmées implanté à Fort-de-France par le contre-amiral Olivier Coupry, commandant supérieur des FAA et commandant de la zone maritime Antilles.

Cette opération illustre l’excellente coopération avec les partenaires régionaux ainsi que l’efficacité de l’action interministérielle menée par la France pour lutter contre le trafic de produits stupéfiants en zone maritime Antilles.

Cette opération porte le bilan de cette année 2015 à plus de 6 tonnes de drogue interceptées en mer par l’action conjointe des services français dans la zone maritime Antilles.

Les forces armées aux Antilles (FAA) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le Théâtre Antilles-Guyane, en coordination avec les forces armées en Guyane (FAG). Les FAA conduisent deux missions principales dans la zone : la lutte contre les trafics de stupéfiants en haute mer ainsi que l’assistance et le secours à la population lors de catastrophes naturelles.

Sources : État-major des armées

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre septembre 4, 2015 23:34
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. Thierry Isaac sur Facebook septembre 5, 07:15

    Il sont balaise les gendarmes de puis que la loi sur les écoute téléphonique et internet est passé, coincidence ??

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire