Oslo : des attaques préparées depuis plusieurs années

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 24 juillet 2011 14:05

Oslo : des attaques préparées depuis plusieurs années

VIDÉO – Un manifeste et une vidéo publiés sur Internet par Anders Behring Breivik montrent comment le Norvégien a préparé avec minutie les attaques meurtrières de vendredi à Oslo.

«Mon client reconnaît les faits. Il explique que c’était cruel, mais qu’il devait mener ces actions à leur terme». Le Norvégien Anders Behring Breivik, placé en détention, a affirmé par la voix de son avocat être l’unique auteur de l’attentat qui a visé le centre d’Oslo, et du massacre de l’île d’Utoeya où se tenait un rassemblement festif de 700 jeunes adhérents du parti travailliste. Le bilan négatif du coup de filet opéré dimanche matin, où toutes les personnes arrêtées par la police ont fini par être relâchées, semble confirmer que l’homme ait bien agi en solitaire. Au total, au moins 92 personnes ont perdu la vie vendredi, le pire acte de violence commis dans le pays depuis la Seconde guerre mondiale.

Une vidéo de 12 minutes et un manifeste de 1500 pages publiés peu avant les attaques sous le pseudonyme d’Andrew Berwick, laissent à penser que le norvégien planifiait son acte depuis plusieurs années. Nommé «A European Declaration of Independence – 2083» (2083, une déclaration d’indépendance européenne), le texte en anglais est signé de «Andrew Berwick, Commandeur des chevalier justiciers». Mais il précise dans le corps de texte être norvégien et se prénommer en réalité Anders Behring Breivik.

Dans cette somme mêlant références historiques et détails sur sa vie privée, le tireur de 32 ans explique vouloir user «du terrorisme comme moyen d’éveiller les masses», et s’attendre à être perçu comme «le plus grand monstre depuis la Seconde guerre mondiale». Il raconte avec force de détails comment fabriquer une bombe ou s’entraîner au tir sans éveiller l’attention de ses proches.

La passion du jeu en ligne comme couverture de ses activités

Anders Behring Breivik explique ainsi comment s’être servi du jeu en ligne World of Warcraft (WoW) comme couverture. «Savoir se servir des tabous sociaux est un excellent moyen d’empêcher vos proches de fouiner un peu trop dans vos affaires», explique-t-il. Il s’est ainsi servi du tabou de l’addiction au jeu. «Par exemple, dites à vos proches que vous avez commencé à jouer à WoW, ou à tout autre type de jeu en ligne, et que ce jeu va vous demander beaucoup de temps et d’effort dans les prochains mois ou années. Ce ‘projet’ va pouvoir justifier le fait que vous vous isoliez, ou que vous ne répondiez plus beaucoup au téléphone. C’est simple, il suffit de dire que vous êtes totalement absorbé par le jeu», écrit-il.

«Vous seriez étonnés de savoir tout ce que vous pouvez faire sans que personne ne vous soupçonne en invoquant votre passion de ce jeu. Par exemple, si vous avez besoin de vous rendre à l’étranger pour mener à bien votre plan, dites simplement à vos proches que vous allez voir un de vos amis joueurs de WoW, ou mieux encore, que vous allez rencontrer une fille de votre guilde (équipe de jeu NDLR). Vous verrez, personne ne vous en demandera plus.»

Le parti travailliste directement ciblé

Le manifeste d’Anders Behring Breivik revient également longuement sur son idéologie anti-multiculturaliste, qu’il accuse d’être responsable de l’islamisation de son pays. Mais «avant de commencer notre Croisade, nous devons faire notre devoir en décimant le marxisme culturel», explique-t-il. Comme il s’en est expliqué de nombreuses fois sur des sites internet proches de l’extrême-droite, le tireur considère le parti travailliste et la gauche en général comme étant l’incarnation du marxisme culturel, qui aurait conduit à l’affaiblissement de l’identité norvégienne et européenne, et ultimement à l’islamisation de la société.

Ce n’est donc pas un hasard si Anders Behring Breivika ciblé le gouvernement travailliste du premier ministre Jens Stoltenberg, et un rassemblement de jeunes partisans du parti de gauche. Dans son manifeste, l’auteur explique ainsi comment s’infiltrer dans un camp de jeunesse d’un parti politique, ou comment assassiner un leader politique. D’après Reuters, il y aurait dans le livre une allusion directe au camp d’été des jeunes travaillistes.

Selon le journal finlandais Helsingin Sanomat, ce manifeste aurait été envoyé par mail vendredi après-midi par un des responsables du Parti des Vrais Finlandais, formation anti-immigrés et xénophobe. Un «résumé» de ces écrits a été publié le jour-même des attaques sur YouTube. Dans une vidéo de 12 minutes, formée essentiellement d’images fixes de croisés du Moyen-Âge et de textes, Anders Behring Breivik rappelle ses idées anti-marxistes et anti-multiculturelles. La vidéo s’achève sur trois photos du jeune homme, dont une où il se trouve armé d’un fusil d’assaut. La vidéo a été suspendue par YouTube dans la nuit, mais nous l’avons téléchargé sur une autre adresse.

Un ancien membre du parti d’opposition de droite

Anders Behring Breivik a fait parti pendant près de 10 ans du Parti du Progrès, une formation politique de droite populiste qui est notamment hostile à l’immigration, et actuellement principale force d’opposition norvégienne. Le responsable des attaques d’Oslo a ainsi été membre de l’organisation de jeunesse du parti de 1997 à 2006, et membre du parti entre 2004 et 2006. La chef de file du parti, Siv Jensen, a souligné que le tueur présumé avait quitté sa formation, ajoutant qu’elle regrettait qu’il y ait appartenu.

Source Le Figaro

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 24 juillet 2011 14:05
SXMRADIO         POPUP PLAYER

Les derniers Articles

Suite...