[20] ELKTON MARYLAND : A dimanche à Wilmington dans le Delaware pour une course un peu plus gaie j’espère !

Autre
Par Autre mai 6, 2016 00:00

[20]  ELKTON MARYLAND : A dimanche à Wilmington dans le Delaware pour une course un peu plus gaie j’espère !


20ème run pour David…

Réveil 4h15, je n’ai pas beaucoup dormi mais je me sens bien.

Un petit déjeuner, mon Immûnage® et je m’habille. Je sais qu’il fait assez froid dehors donc je courrai en manches et jambes longues aujourd’hui. 4H45 je prends ma voiture de location pour me rendre au départ dans le Maryland à 20 miles d’ici. J’y arrive 30mn plus tard, c’est un endroit perdu dans la campagne, il fait froid et il pleut un petit peu cela va être bien morose aujourd’hui car le temps n’est pas terrible depuis quelques jours. Je me rends auprès de l’organisation car je ne me suis pas inscrit à l’avance, en effet j’ai vu que l’on pouvait s’inscrire le jour même et comme il s’agit du même marathon que celui que je trouvais hors de prix dans le Kentucky je ne suis pas pressé de leur donner les 150$ qu’ils demandent ! Je prends mon t-shirt et ma médaille puis retourne à ma voiture me mettre au chaud encore quelques instants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA5H50 je me rends sur l’aire de départ, le jour se lève et le décor est bien triste mais ce n’est rien à côté de ce qui nous attend ! Je goûte à un brownie fait maison et un autre gâteau en attendant le départ. L’organisateur donne les consignes de courses et à 6h le départ est donné.

On prends les mêmes que dans le Kentucky (nous sommes une centaine environ) et on recommence : 18 boucles de 2,4 km environ mais le parcours à l’air moins beau que dans le Kentucky alors on va voir cela. Effectivement nous courons à côté de la piste d’un hippodrome, près des écuries et sur un chemin qui a subi les aléas du mauvais temps de ces derniers jours à savoir qu’il est assez boueux et en plus très étroit car nous allons nous croiser sans cesse. Les seules bonnes nouvelles sont que le parcours est roulant malgré quatre petites bosses et que plus de 80% de la course se courra sur sol naturel mais à par ça il n’y a aucun attrait et le sol est glissant par endroit, il faut faire attention à ses appuis quand nous doublons dans l’herbe et j’ai peur qu’après quelques heures de course on soit dans la gadoue jusqu’aux chevilles. Je me dis donc qu’il ne faut pas traîner, je mets donc le mental sur la position « je fais le boulot rapidos et je me casse de cette course pourrie avant de me sortir une cheville » et c’est parti !

J’accélère d’entrée de jeu je passe les 5kms en 27 mn et les 10 en 55mn. Il n’y a personne pour nous encourager alors nous le faisons nous mêmes entre nous. Je continue sur ce rythme, les 15 kms sont atteints en 1h23mn, les 20 kms en 1h53mn et le semi-marathon est avalé en 2h00. Un vent très froid souffle sur le retour de la boucle. Le décor n’est vraiment pas beau, vous pourrez admirer toutes la beauté de mes photos !

Je continue à relancer et je passe les 25 kms en 2h25mn et j’arrive au 30ème km en 2h59mn. Le boulot est fait c’est bon je peux gérer maintenant.

A partir du 30ème mes jambes serrent un peu mais je sais que cela va aller malgré tout car j’ai envie d’en finir au plus vite. Le terrain est vraiment plus que gras maintenant et je fais attention à ne pas glisser. Certains marcheurs sont à trois de front et il faut les doubler dans les herbes, ça devient n’importe quoi !

J’arrive au 35ème km en 3h37mn et au 40ème en 4h16mn. Je finis la distance exacte en 4h33mn42s (deuxième meilleure temps de l’année) mais comme dans le Kentucky la course fera 44kms c’est d’un ridicule car ils ont mis un cône pour faire demi tour pour la course des 5kms mais ils ne l’ont pas fait pour le marathon.

Après les 42,195m je finis en trottinant car je me fous complètement du temps qu’ils retiendront (autour de 4h47mn je crois) car il ne veux absolument rien dire. Je finis à la 16ème place. Je prends le reste de ma médaille, un petit sandwich et m’en vais.

Pas grand chose de plus à vous raconter malheureusement car c’était une course totalement inintéressante vous l’aurez compris (heureusement qu’il n’a pas plu d’avantage car cela aurait viré à l’épreuve de cross country longue distance dangereuse) mais je ne n’avais pas le choix planning serré oblige. La première fois avec un joli décor et du beau temps c’est rigolo mais là ça ne me fait plus rire. J’aurais fait 200 fois le tour d’un terrain de football que c’eut été pareil. J’ai l’impression d’avoir participé au complément de retraite des organisateurs, au plein du pick up et à leur joli voyage à travers les Etats-Unis. Ça me picote un peu quelque part si vous voyez ce que je veux dire ! Hélas je vais les retrouver le mois prochain dans l’Iowa.

Je ramène ma voiture de location, une bonne douche bien méritée (les affaires sont dans état lamentable) et une bonne sieste voila le programme.

A dimanche à Wilmington dans le Delaware pour une course un peu plus gaie j’espère! Bonne fin de semaine à tous.

David

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre mai 6, 2016 00:00
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire