Crazy Dave : Cincinnati ? une ville à découvrir et un marathon à faire !

Autre
Par Autre mai 3, 2016 18:52

Crazy Dave : Cincinnati ? une ville à découvrir et un marathon à faire !


Voici le récit en décalage du 19 ème Run de David. Il nous fait la confidence d’une belle course et relativement difficile mais David nous précise que c’est surtout avec une super ambiance, dans une super ville!
Notre coureur fou le confirme avec quelques mots : Cincinnati ? une ville à découvrir et un marathon à faire !

Mon 19 ème marathon aux Usa après la folle course de dimanche dernier

Réveil 5h, assez reposé car hier je suis resté dans ma chambre toute la journée. Je prends mon Immunâge® et mange un bon pamplemousse rose puis m’habille.

5H45 je quitte ma chambre pour me rendre au départ qui est à 30mn de marche, au stade de football américain. Il tombe quelques gouttes mais la température est idéale pour courir et la météo n’annonce pas de pluie pour la course. Je traverse tout le centre ville et prends au passage quelques sympathiques photos. J’arrive sur l’aire de départ à 6h20 au moment où est chanté l’hymne national, je n’ai pas de numéro de sas inscrit sur mon dossard alors je prends place dans le sas C qui me fera partir 2mn après le coup de pistolet. Un hommage est rendu à Prince et le départ est donné sur sa chanson « 1999 » cette course me plaît déjà !

Je me cale sur un rythme de 10km/h et aujourd’hui j’ai décidé, après la folle course de dimanche dernier, de profiter et d’y aller tranquillement. Après avoir quitter les abords du stade nous attaquons un premier pont avec sa montée bien raide, je m’arrête prendre quelques photos du plus vieux pont suspendu des Etats-Unis le « John Roebling bridge », nous traversons la rivière Ohio et arrivons dans le Kentucky, un deuxième pont moins difficile puis un troisième celui-la bien plus raide et nous revenons en ville.

Je passe au 5ème km en 30mn. La foule est nombreuse aujourd’hui et il y a une super ambiance dès les premiers kilomètres. Je reçois beaucoup d’encouragements et de félicitations et cela est très sympa et met du baume au cœur. Nous traversons le centre ville et en sortons pour attaquer le début des hostilités. En effet, j’avais analysé le dénivelé de la course et avait bien remarqué que cela grimpait pratiquement sans arrêt pendant 5 miles ! Ça fait long je vous assure mais Dirk mon hôte m’avait prévenu que le parcours ressemblerait un peu à San Francisco donc je savais à quoi m’attendre ! Effectivement nous enchaînerons une succession de côtes qui feront bien pleurer les chaussettes mais malgré tout j’essaie d’être régulier et je passe au 10ème km en 1h00 et au 15ème en 1h36mn ce qui n’est pas trop mal.

Ces ascensions laisseront néanmoins des traces et je me retrouverai rapidement dans un rythme plus petit mais qui me permettra de profiter de cette belle course. Nous traversons des quartiers résidentiels très jolis et la vue depuis les hauteurs de la ville est superbe. Il y a toujours autant de monde au bord de la route et avec le soleil qui montre le bout de son nez, cela contribue à faire de ce marathon une très belle ballade.

Je passe au 20ème km en 2h12 et le semi marathon est couru en 2h20mn. Un français m’interpelle à un moment et deux autres coureurs me reconnaissent pour avoir couru avec moi l’une dans le Kentucky et l’autre en Alabama. Nous arrivons à Mariemont un quartier très résidentiel où tout est très fleuri, magnifiquement entretenu et les maisons en pierres sont énormes. Les habitants sont ravis de nous voir passer dans leur quartier et les encouragements fusent dans tous les sens. Ce marathon étant le« flying pig marathon» on nous offre du bacon sur le parcours que je n’hésite pas à manger car j’adore ça ! Hélas cela donne soif et je dois boire beaucoup derrière cette petite dégustation ! Nous amorçons notre retour vers la ville le long de la rivière Ohio et nous pouvons apercevoir au loin les buildings du centre ville.

J’arrive au 25ème km en 2h53mn et au 30ème en 3h38. Le soleil donne bien et il fait très chaud maintenant mais l’ambiance étant excellente et très festive, je profite pleinement de cette belle matinée. Les lignes droites du retour en ville sont assez longues et pas vraiment plates, maintenant c’est confirmé c’est un très beau et sympathique marathon mais le parcours reste difficile malgré tout.

Je passe au 35ème km en 4h25. Les animations musicales sont nombreuses sur le parcours et à un moment on nous donne même des petits ballons de baskets pour faire des paniers, très amusant ! Quelques grandes lignes droites, une montée et la ligne d’arrivée est en vue au pied du stade de base-ball ce coup-ci, je la franchirai en 5h29mn (la distance ayant été parcourue en 5h25mn).

La foule est aussi nombreuse à l’arrivée et la fête d’après course est très sympa : beaucoup de choix dans le ravitaillement post course, bière, concert live, tout cela sur les bord du fleuve et sous un soleil qui chauffe. C’est parfait. Mon hôte Dirk et son ami André m’ont rejoint à l’arrivée pour une bonne bière et une photo avec la médaille, trop sympas !

Ce fut une matinée parfaite pour courir : beau parcours même si difficile, grosse ambiance tout le long, conditions excellentes (même si certains on eu chaud sur la fin moi cela ne m’a pas gêné ça m’a fait très plaisir) et une belle party après course. L’organisation était excellente, les volontaires nombreux et très amicaux, les policiers au top comme toujours pour assurer notre sécurité et nous encourager.

Voila une course qui peut se permettre de revendiquer le prix de son inscription ! Cincinnati est une très belle ville avec une longue histoire aussi bien sur le plan géopolitique, économique, culturel qu’architectural et je voudrais encore remercier Dirk et ses amis André et Josue de m’avoir fait visiter leur ville et emmené dans des supers endroits cette semaine, c’était vraiment un beau séjour ici.

Je vous donne rendez-vous jeudi dans le Maryland pour mon 20ème marathon cette année. Bon début de semaine à vous.

David

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre mai 3, 2016 18:52
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. Alex Lantonnois Van Rode sur Facebook mai 3, 23:00

    Went in 1997.

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire