David Redor : Un 10ème marathon en moins de 5 heures en caroline du sud

Rédaction
Par Rédaction mars 5, 2016 19:21

David Redor : Un 10ème marathon en moins de 5 heures en caroline du sud


Un 10ème marathon frais mais sympathique, je me suis régalé… Ce sont les mots de David pour résumer ce run que notre coureur va faire en moins de 5 heures.

MBMarathon15-Header13Au fil des marathons, David prend réellement ces marques, gère parfaitement l’effort et semble maitriser la récupération physique nécessaire entre chaque course de fond, c’est une évidence. Il n’en faut pas moins pour exciter toute l’équipé d’OSATO et de SXMINFO puisque nous allons rejoindre “crazy Dave” à Washington DC dans la capitale américaine, pour son 11ème marathon, dès le week-end prochain.

David nous avait convaincu qu’il était l’homme de la situation pour ce défi extraordinaire, en dix courses, il démontre s’il le fallait, qu’il possède en plus un petit truc qui nous éblouit à chaque week-end grappillé aux 52 nécessaires pour valider le challenge de ce pari incroyable, de ce défi complétement fou.

“Un marathon très sympathique”

Le réveil sonne à 5h c’est tôt mais j’ai bien dormi et je ne me sens pas fatigué.
Je regarde par la fenêtre et le vent glacial d’hier est tombé, une bonne chose car il fait assez froid comme ça!

Je prends mon petit déjeuner et prépare ma tenue : je décide de mettre une seule couche légère en bas et deux couches légères en haut, je laisse tomber les gants et le cache oreilles car le froid est sec et je pense que je vais pouvoir bien le gérer avec cette tenue de course (la suite me donnera raison une fois de plus).

5H45 je me dirige vers la ligne de départ située à 2 kms de mon hôtel, je décide de m’y rendre à pied mais en chemin je tombe sur la navette qui transporte les coureurs au départ alors je décide de faire mon fainéant et monte dans le bus afin aussi de rester le plus longtemps au chaud car la température extérieure avoisine les 5°C.

Arrivée à 6h20, nous avançons vers la zone de départ, la chaleur dégagée par nos corps agglutinés dans l’aire de départ réchauffe l’atmosphère. 6h25 l’hymne américain est superbement interprété par un chanteur (il y aura des chanteurs et musiciens de grand talent tout au long du parcours).

6h30 c’est parti pour les marathoniens et les semi-marathoniens. Le début de course consiste en une longue ligne droite de 8 kms parallèle à Ocean Boulevard où nous alternons plats, faux plats, légères montées et descentes en pente douce. Un coureur m’interpelle avec un “Dave is crazy” d’autres félicitations suivront.

Je suis parti sur un rythme de 10,5-11km/h et je passe au 5ème km en 28mn. Au 8ème km nous entrons dans un parc avec une zone résidentielle où nous faisons une boucle de 4kms; tout est parfaitement entretenu, des palmiers bordent l’avenue et les maisons sont en pierres d’autres sont colorées ce passage est très agréable.

Je passe au 10ème km en 56mn. Nous sortons du parc au 12ème km et nous nous dirigeons vers le fameux Océan Boulevard. Nous allons le remonter sur 14 kms en alternant comme sur l’avenue du départ les plats, montées et descentes mais le parcours reste néanmoins roulant. Par endroit le vent marin qui s’était fait oublier se rappelle à notre bon souvenir en rafales glaciales. Je reste concentré et lucide afin de ne pas m’arrêter pour ne pas prendre froid surtout aux ravitaillements. Je passe le 15ème km en 1h 28mn. Le boulevard est long très long et sur la droite en bord de mer se succèdent les hôtels, les bars, restaurants et les magasins de souvenirs. Je n’ose même pas imaginer le monde qu’il doit y avoir dans cette station balnéaire en été.
Des animations musicales de qualité jalonnent le parcours et sont fort appréciées car les chanteurs et musiciens sont vraiment très bons. J’atteins les 20 kms en 1h58 et le semi marathon en 2h05mn.

Pour l’instant tout va bien et ce rythme me convient parfaitement. Après le semi nous longeons le bord de mer, c’est très joli mais il ne faut pas traîner car le vent glacial souffle donc tout le monde relance un petit peu.

J’arrive au 25ème km en 2h31mn et à partir de là cela commence à serrer au niveau des genoux mais je sais que le job est fait depuis longtemps et que je vais normalement descendre à nouveau sous les 5h.

Ce n’est qu’au 27ème km que nous abandonnons cet interminable boulevard pour entrer à nouveau dans un parc avec une zone résidentielle qui ressemble beaucoup à la première, tout est impeccable, soigné et fleuri. Nous effectuons une boucle de 3 kms et nous ressortons au 30ème km où je passe en 3h15mn. Ma moyenne a chuté c’est normal, je suis maintenant sur un rythme de 8km/h. Nous empruntons une grande avenue sur 3 kms avant de tourner et de traverser un quartier tranquille. Nous empruntons ensuite une piste cyclable jusqu’à l’entrée d’un nouveau parc très joli, le parcours est vraiment varié et cela est très bien pour nous et pour le mental car ce n’est pas du tout monotone.

Je passe les 35 kms en 3h53 mn et nous nous dirigeons vers l’arrivée, nous traversons encore un quartier paisible avant d’apercevoir le stade de Baseball des Pélicans où se situe l’arrivée. Deux grandes ligne droites pour finir et la ligne d’arrivée est franchie en 4h 56mn 35s.

Je suis vraiment satisfait de mon temps car j’ai su rester concentré et lucide pour bien gérer ma course dans le froid et ne surtout pas m’arrêter. Il fait un grand ciel bleu maintenant mais le vent froid se remet à souffler, je ne vais pas m’attarder, deux petites bières, quelques trucs à grignoter et je me dirige vers le bus qui me déposera près de mon hôtel.

Un marathon très plaisant donc avec un parcours roulant, des décors variés et une bonne ambiance surtout au niveau des animations musicales.

L’organisation était irréprochable de A à Z et je leur adresse tous mes remerciements et un grand bravo à tous les volontaires très aimables qui étaient présents sur le parcours.

Je remercie aussi les policiers pour avoir assurer notre sécurité aux intersections et aussi pour leur bonne humeur et leurs encouragements, ils sont vraiment top, bravo Messieurs les Officiers!

Ce soir une party est organisée par l’organisation avec buffet et musique live donc je ne manquerai pas l’occasion d’y aller.

La semaine prochaine rendez-vous dans la capitale Washington avec une surprise de taille pour moi : en effet SXMINFO et toute l’équipe d’Immunâge font le déplacement pour me soutenir et présenter ce fabuleux produit aux coureurs américains.

Cela me fait un grand plaisir de les voir et cela me touche beaucoup. Des sponsors qui font 3000 kms pour venir soutenir leur athlète cela ne m’est jamais arrivé dans ma carrière d’athlète alors je vais apprécier ce moment et je les remercie, ils sont tout simplement formidable! On fera le show à l’expo marathon.

Bonne semaine à tous.

David

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Rédaction
Par Rédaction mars 5, 2016 19:21
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire