David Redor : Magnifique ballade en Louisiane

Autre
Par Autre février 29, 2016 13:54

David Redor : Magnifique ballade en Louisiane


La journée était parfaite, marathon magnifique, temps superbe, grosse ambiance. Cette ville est géniale et festive !

“Magnifique ballade en Louisiane”

Réveil à 6h, un peu fatigué car j’ai beaucoup marché cette semaine pour visiter la ville.

Je me rends sur la ligne de départ en trottinant, j’y arrive en une demie heure. Il y a beaucoup de monde, on est donc sur un marathon à forte affluence. Je suis normalement assigné au sas n°16 qui se trouve à environ 800 m de l’endroit où je me trouve mais tout est bouché alors je décide de me caler dans la foule au niveau du sas n°5. On prend le départ par vagues et je pars donc avec la 5ème vague 8 minutes après le coup d’envoi officiel.

Je ne suis pas très bien en début de course, le rythme est tranquille mais je respire mal et je trouve ma foulée lourde. Il me faudra 5kms pour mettre tout cela en ordre et passer le 5ème km en 30 minutes.

J’attendrai le 8ème km pour entendre mon premier encouragement qui est un fort sympathique “Crazy Dave you’re the man” qu’une coureuse me lance en courant à côté de moi. Les autres félicitations suivront tout au long de la course.

Les 14 premiers kilomètres se courent sur une grande ligne droite en ville en aller et retour. Beaucoup d’ambiance, de monde et d’animations musicales, c’est super sympa! Je passe les 10 kms en 1h02 minutes, je suis calé sur un petit rythme mais cela me convient. Je cours sur la voie des tramways faite de terre pour préserver les articulations. Nous effectuons un tour par les quais et le quartier français où les maisons sont magnifiques de couleurs, de décorations et de plantes. Je passe devant une statue dorée de Jeanne d’Arc “cadeau du peuple français aux habitants de la Nouvelle Orléans”. J’atteins les 15 kms en 1h35. Nous remontons une grande avenue bordée de chênes et de saules de Louisiane, tout est propre et bien entretenu. J’arrive au 20ème km en 2h07 et le semi marathon est avalé en 2h17mn.

Le temps est un peu plus long que d’habitude mais je prends mon temps et profite de ce superbe parcours pour faire des photos et des vidéos de la flore, de la faune et des paysages. Ce marathon sera maintenant une belle ballade et je prendrai mon temps pour apprécier tout ce qui se passe autour de moi. Nous arrivons dans le parc de la ville qui est immense et où se situe la ligne d’arrivée mais d’abord nous avons une boucle à faire le long du Lac Ponchartrain. Il est immense et nous courons en bord de lac le long des palmiers qui bordent la rive. La vue est très belle.

Je passe au 25ème km en 2h47 et au 30 en 3h30mn. Mon rythme a bien évidemment baissé mais je profite à fond. Un coureur me double en me disant qu’il m’a vu courir en Alabama il y a un mois et me félicite, sympa! Les 35 kms sont atteints en 4h19.

Nous sommes de retour dans ce grand parc pour les derniers kilomètres, je m’arrête filmer un immense pélican, il est seul et vraiment majestueux. J’entends la foule crier pour encourager les coureurs, la ligne d’arrivée n’est plus très loin, je la franchis en 5h23mn59s et je suis accueilli par mon ami Eddy et son amie Nathalie qui ont fait le déplacement depuis la France pour m’encourager merci à eux un vrai bonheur!

J’ai gagné le droit de boire une bonne bière offerte par l’organisation, celle-la est bien méritée!

Je reste un petit moment dans l’aire d’arrivée dans le parc pour savourer ce très moment puis je rentrerai à pied tranquillement.

Une journée parfaite pour courir vous l’aurez compris où tout était réuni pour que ce soit une vraie réussite : un parcours très roulant et accessible, des lieux, décors et paysages très beaux, une ambiance festive avec de nombreuses animations musicales, une organisation irréprochable et un temps de rêve pour courir. On ne peut rien demander de plus si ce n’est comme toujours un peu plus à manger sur les ravitaillements.

Ce marathon est à faire absolument et figurera dans mon top 10.

La semaine prochaine sera consacrée vraiment au repos car j’ai un peu trop marché les jours précédents la course mais on ne peut pas faire autrement si on veut se plonger dans l’ambiance de cette ville atypique.

Je vous donne rendez-vous samedi prochain sur la côte est à Myrtle beach pour un marathon apparemment très roulant en bord de mer.

David

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre février 29, 2016 13:54
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire