Une marche organisée pour le Tibet le 10 mars

Association
Par Association février 29, 2016 11:07

Une marche organisée pour le Tibet le 10 mars

Le Tibet, région voisine de la Chine dans les hauts plateaux de l’Himalaya est sujet depuis de nombreuses années à des conflits relatifs à son indépendance. Une journée de mobilisation est organisée dans le monde entier le 10 mars prochain pour commémorer et continuer de se battre pour un Tibet libre.

Dans deux semaines sera organisée une marche en soutien au Tibet partout dans le monde. Cette date du 10 mars est une date importante pour ce pays et marque le soulèvement national qui a eu lieu en 1959 contre l’invasion de la Chine. Les tibétains avaient refusé de se laisser faire et beaucoup sont tombés sous les balles chinoises. Plus d’une personne a risqué sa vie, notamment pour organiser la fuite du Dalaï-Lama, chef spirituel bouddhiste des tibétains.

Cette fête nationale représente beaucoup pour le peuple du Tibet qui aspirent à un meilleur avenir loin de la domination du gouvernement chinois. Cette journée rend également hommage au courage de ceux qui ont résisté et ceux qui résistent toujours aujourd’hui.

Le monde entier est appelé à participer à cette journée de différentes façons :

En signant une pétition qui appelle à la libération d’un auteur et intellectuel tibétain Shokjang. Pétition ICI.

En se joignant à la manifestation la plus proche de chez vous. Il est possible d’avoir des informations sur les différents rassemblements ICI.

En faisant un don chaque mois pour « Le mouvement pour la libération du Tibet » et soutenir ainsi l’association Students for a free Tibet (Site Ici). Il est possible de donner plusieurs sommes en se rendant sur ce SITE et permettre un financement sur du long terme pour faire avancer le mouvement pour un Tibet libre.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Association
Par Association février 29, 2016 11:07
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*